Le petit monde de venusia

Tunique 128 burda juillet 2011

J'ai craqué dessus quand je l'ai vu celle-ci

Toute en noire, ne payant pas de mine mais le dessin technique (souvent plus parlant que le modèle porté) m'a donné envie de la réaliser

Et chose rare avec Burda, je suis passée à l'acte

J'ai coupé une taille 40 sans marges en ajoutant la longueur d'ourlets prévue.

J'ai réussi à me passer de la fermeture éclair mais un peu d'ampleur à la tunique n'aurait pas été superflue. La prochaine fois, je laisserai une petite marge de couture tout de même

Pour les bretelles... je ne sais pas, j'ai dû bien fumer la moquette avant de reporter les repères... toujours est il qu'elles étaient positionnées de telles sortes que la tunique était inmettable, avec les cotés des empiècements qui pendaient... bon une petite bidouille ce matin, j'ai posé une deuxième paire de bretelles et ça passe (le résultat est moins bien fini mais cela sauve les meubles)

 

Cette tunique est loin d'être ma plus belle réalisation mais relativisons : une chute de tissus déjà bien rentabilisé (une jupe short arrive dans ce lin violine), une réalisation tout de même regardable malgré les explications un brin confuse de Burda et l'apprentissage d'une nouvelle technique : les poches prises dans les coutures (note technique pour les prochaines, ne pas surpiquer les ouvertures des poches, cela a l'effet contraire à celui recherché)

Place aux photos (pas géniales mais bon, tant que je n'aurai pas investi dans un mirroir, vous n'aurez pas mieux)

Allez hop, je retourne à ma surjeteuse, j'ai les morceaux d'une jupe-short à surfiler, ainsi qu'une barboteuse pour un poupon



14/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres