Le petit monde de venusia

Copain mon cobaye

Copain mon cobaye

Lui, c'est copain, dit copinus pour les intimes. Et oui, que voulez vous, copain comme cochon (chacun ses références culturelles et cinématographiques...)

Je l'ai acheté sur un coup de tête dans une animalerie il y a quatre ans. Je suis entrée acheter du foin pour mon lapin, je suis repartie avec le foin mais aussi une cage, une boite de transport et un cobaye.Il y en avait une ciquantaine dans la cage, j'ai craqué sur le plus petit.
J'étais commerciale à l'époque, j'ai fait la tournée toute la journée avec lui dans la voiture.
On a fait plein de calins tout de suite, chose rare pour des animaux aussi timide.
Il adore les bisous, les caresses, faire des grasses matinées dans notre lit, courrir en liberté dans l'appartement, les chiens, la voiture et par dessus tout...dormir.

Mais depuis quelques mois, Copain accumule les problèmes de santé... On a enfin trouvé ce qu'il avait il y a quelques semaines grace à une prise de sang et une échographie : un calcul à la vésicule biliaire. Il faudrait l'opérer mais vu les résultats alléatoires de l'opération, on hésite... Les rechutes sont inévitables, alors, on fait trés attention, on le pèse chaque jour pour surveiller la moindre chute de poids, on l'observe quand il mange (s'il recrache ses bouchons, c'est mauvais signe), on vérifie ses selles chaque jours (texture et odeur) et on le nourrit par petites quantités, donc je rentre déjeuner tout les midis en vitesse.

La dernière rechute à été trés difficile parce qu'on a du à nouveau le gaver à la seringue, ( un savoureux mélange de bouchons réhydratés et de pot de bébé à la carotte) et infusions de foin (hum...) pour lui rendre le gout de boire et éviter une déshydratation.

Là il va mieux...



18/06/2007
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres